Versailles-Chantiers

De la ville neuve au nouveau quartier

Points complémentaires A et B

Point complémentaire "A" : Diverticule vers les Carrés Saint-Louis

Le quartier Saint-Louis est le deuxième plus ancien quartier, après le quartier Notre-Dame, son équivalent par symétrie de l'autre-côté du Trident. 

Dès les premiers dessins du quartier, une grande place carrée est réservée en son centre. En 1735, le quartier commençant à se peupler, deux entrepreneurs souhaitent y créer un marché. Ils obtiennent l'autorisation d'édifier 416 baraques sur un modèle imposé : de très petites "boutiques" de plain-pied, de trois mètres de large sur cinq mètres de profondeur. Certaines seront vite regroupées, et en 1755, l'autorisation de les surélever d'un étage est accordée sous la condition de les habiller d'une toiture versaillaise : c'est-à-dire à la Mansart. C'est l'aspect qu'elles présentent encore aujourd'hui, et qui leur donne cette physionomie un peu lourde, mais si singulière, même si en 1892, d'autres surélévations vont rompre l'harmonie de l'ensemble.

C'est l'occasion ici de questionner le rapport entre un ensemble dit "pittoresque", et un ensemble patrimonial !

Point complémentaire "B" : École des Lutins

Vous pouvez cliquer sur les images afin d'afficher le diaporama. N'hésitez pas à le faire défiler !

L'École des Lutins, Deslandes Architectes

Situé à proximité de la Gare de Versailles, ce projet conçu en 2018 par Deslandes Architectes s'insère dans un tissu urbain dense, et actif, entre la rue de Vergennes, et l'Église Sainte-Élisabeth de Hongrie, dont la forte présence est ici soulignée par des murs de clôtures. 

L'extension de l'école reconstitue le front bâti de la rue de Vergennes, en prolongeant l'immeuble mitoyen et en masquant en partie son pignon. Sur cette rue passante, le rez-de-chaussée est traité comme un mur de clôture, dans la continuité de ceux de l'Église, alors que le bâtiment s'ouvre sur le quartier et le paysage lointain, par une ouverture sur le pignon Sud.

Le volume de l'étage se détache de son socle par une longue baie vitrée. La façade en brique claire, reprend la verticalité présente le long de la rue, et s'y inscrit par quelques ouvertures ciblées, et des brises soleil verticaux. 

Accéder aux autres points d'étape du voyage

Appuyez sur le point d'étape de votre choix, et accédez à la page dédiée. Depuis cette page, vous pourrez ensuite ouvrir dans Maps la localisation du point d'étape choisi.

Logo-Son-78.png
Logo-Son-78.png
Logo-Son-78.png
Logo-Son-78.png

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo