Au fil de l'Ourcq de la Villette à Pantin

Patrimoine industriel & architecture contemporaine 

Points complémentaires A, B, C et D

Premier point complémentaire (A) : le Périphérique

Cette rocade longue de 35 km édifiée sur la Zone issue de l’enceinte de Thiers constitue une coupure importante entre Paris et sa première couronne. De part et d’autre du tronçon en viaduc, les réaménagements des berges du canal assurent les liaisons pédestres et cyclables contribuant à effacer cette coupure. Sous le tablier, « De passage »  est une installation lumière - œuvre artistique lauréate du Budget participatif 2014 de la Ville de Paris - qui matérialise le lien qui unit Paris et Pantin.

Deuxième point complémentaire (B) : le quartiers des Grands Moulins

Ce quartier mixte de bureaux, commerces et logements, s’étend des limites parisiennes à la gare de RER Pantin. L’enjeu de la première phase a été la transformation des Grands Moulins en pôle tertiaire, d’engager la mutation de ce secteur en un quartier urbain mixte tout en préservant l'emploi, l’enjeu d’autant plus prégnant avec l’arrivée du tramway des Maréchaux. En 2016, la livraison de l’extension du site BNP Paribas et l’arrivée de 800 salariés a contribué à accélérer les projets de logements. L’opération de 40 logements sociaux BBC avec son rdc occupé par d’une brasserie (Architecte : Atelier Téqui, maître d’ouvrage : Terralia) , située en tête du quai en face à face avec de l’Hôtel de ville a impulsé une règle de composition commune aux nouveaux îlots de logements tous ouverts sur le sud sur le canal, dotés d’un socle de commerces, d’une enveloppe homogène et de prolongements extérieurs type balcons filants, ou loggias ou terrasses. 

Livrés en 2019, 3 bâtiments à l’architecture remarquable et singulière reprennent les codes vernaculaires de la ville de Pantin. Le béton blanc donne à l’un de ces bâtiments une régularité intéressante (architecte : AVVP Vincent Perriera – maîtres d’ouvrage : SOGEPROM et EUROPEQUIPEMENTS).

Le pêcheur à l'aimant, le long du canal de l'Ourcq : carte blanche à Fanny Rahmouni

Podcast inédit réalisé par Fanny Rahmouni pour #Archipel francilien

© Les CAUE d'Île-de-France

Logo-son-93.png
00:00 / 03:08

Troisième point complémentaire (C) : Piscine municipale, et usine des eaux

Piscine municipale Leclerc : département de la Seine-Saint-Denis

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à cliquer sur les images : cela ouvrira le diaporama, et vous pourrez consulter les informations complémentaires. Faites défiler !

En 1935, la construction de la piscine est liée au projet de construction d'une usine élévatoire et de traitement des eaux. Elle sera alimentée par les eaux chaudes extraites d’un des puits avoisinants. Charles Auray, architecte et Jean Molinié, ingénieur sont les auteurs de cet ensemble. Façades, murs de clôture et portails élevés en briques de parement contribuent à créer une unité d’ensemble. La piscine est le bâtiment phare. Le retrait d’alignement à l’avenue lui confère monumentalité et représentativité. Le jeu exclusif des volumes, fenêtres horizontales en ruban, toits plats, soin extrême apporté aux détails et la décoration reléguée aux espaces intérieurs lui confère un style très dépouillé typique des années 1930. L’organisation intérieure est identique et conforme aux piscines Pontoise et Molitor à Paris : les coursives surplombent un bassin unique grand et petit bain (de 33m de longueur) dimensionné aux normes des compétitions sportives et éclairé par une verrière zénithale.

 

En 1997, classée à l'inventaire des monuments historiques, aujourd’hui en restauration, cette piscine municipale bénéficiera d’un second bassin (de 25m) situé sur la parcelle libre voisine, au sein de l’emprise du projet du futur conservatoire de musique et de danse de Pantin (dont l’ouverture est prévu en 2022).

Usine des eaux avant sa réhabilitation : département de la Seine-Saint-Denis

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à cliquer sur les images : cela ouvrira le diaporama, et vous pourrez consulter les informations complémentaires. Faites défiler !

Dernier point complémentaire (D) : le Port de Pantin

Le quartier du Port de Pantin

La Ville de Pantin poursuit sa politique de transformation et de densifications autour du canal de l’Ourcq. Ce nouveau quartier mixte (logement, services, commerces, équipements et activités industrielles) s’inscrit dans la dynamique globale de mutation de la Plaine de l’Ourcq. La reconversion lourde des anciens entrepôts généraux de la chambre de commerce et d’industrie de Paris par l’agence Frédéric Jung pour y installer en 2016 l’agence de communications BETC, puis des restaurants et le CNEAI (Centre National d’Art contemporain) en constitue la vitrine. Le quartier se développe suivant une forte bipolarité autour du bassin portuaire : sur la rive nord l’implantation de l’entreprise Elis, l’installation de Chanel, le projet de port nautique... Sur la rive sud, un ensemble de programme de logements sur 10 lots, accueillant commerces et activités en RDC. Un vaste programme d’espaces publics sur plus de 3 ha, doit enfin contribuer à la reconquête de ce secteur, dans un souci d’affirmation du passé industriel et du caractère portuaire de ce nouveau quartier. Les travaux livrés en 2015 de la grande place à l’ouest des magasins généraux en sont l’illustration.

En savoir + : http://www.caue-observatoire.fr/ouvrage/55-logements-zac-port-a-pantin/?ctl00$cphResults$ctl00$listOuvrages$ctl01$btRechercheLib&freesearch=pantin

Retourner aux points d'étapes

Appuyez sur le point d'étape de votre choix et accédez à la page dédiée. Depuis cette page, vous pourrez ensuite ouvrir la localisation dans votre application navigation GPS.

Logo-son-93.png
Logo-son-93.png
Logo-son-93.png
Logo-Son-75_blanc.png