La Seine à Nanterre

Le fleuve entre industrie et paysage  

Troisième point d'étape : Centrales à béton

© Martin Argyroglo

Le secteur de la construction est le premier utilisateur de transport fluvial des marchandises. La voie d’eau a l’avantage de faciliter l’accès aux villes et de massifier, au moyen de barges, de grandes quantités de matériaux.

 

Les produits de carrière acheminés (sables, graviers, roches) alimentent les centrales à béton implantées le long du fleuve, portées par les grandes opérations d’ingénierie urbaine à l’échelle métropolitaine (Grand Paris, Jeux Olympiques 2024).

 

On compte à Nanterre trois centrales permanentes : Eqiom, Lafarge et Cemex, l’un des leaders mondiaux du béton prêt emploi, tandis qu’une centrale éphémère, mise en service par Vinci Construction, alimente exclusivement le chantier ferroviaire Eole (RER E). Leur concentration sur ce site fait écho à l’industrie sablière antérieure à la création du port (point d’étape 4).

Accédez aux autres points d'étape

Continuez en appuyant sur le bouton, ou choisissez l'étape de votre choix sur la carte.

Logo-son-92.png
Logo-son-92.png
Logo-son-92.png
Logo-son-92.png

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo