La Seine à Nanterre

Le fleuve entre industrie et paysage  

Deuxième point d'étape : Île de Chatou

De Bougival à Bezons, l’île suivie par notre parcours s’étend sur plus de 8 km. Elle résulte de la réunification de plusieurs îlots identifiables encore aujourd’hui par leurs dénominations respectives : îles de la Chaussée, de la Grenouillère, des Impressionnistes ou de Chatou, île Fleurie et île Saint-Martin.

 

Elles ont été unifiées pour les besoins de la Machine de Marly (1684), alimentant en eau les jardins du château de Versailles. La Seine est domptée afin de fournir une vitesse de débit suffisante au bon fonctionnement du dispositif. Au nord de l’île, le pertuis de la Morue est réaménagé, produisant un dénivelé dangereux pour la navigation.

 

Celle-ci est améliorée par la création de retenues d’eau avec la construction d’un barrage à aiguilles en 1839, remplacé par le barrage et l’écluse de Chatou en 1932. Depuis 1945, un centre de recherche EDF a investi la portion de l’île visible au niveau du parc des Impressionnistes.

Accédez aux autres points d'étape

Continuez en appuyant sur le bouton, ou choisissez l'étape de votre choix sur la carte.

Logo-son-92.png
Logo-son-92.png
Logo-son-92.png
Logo-son-92.png

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo