La Seine à Nanterre

Le fleuve entre industrie et paysage  

Dernier point d'étape : Pont de Bezons

Face à l’évanescence de l’île Saint-Martin, le paysage se transfigure. La monumentalité de la Seine se révèle, s’ouvrant sur la ville. Un retour à la densité urbaine s’opère progressivement en direction du pont de Bezons. La distance qui le sépare du pont de Chatou, plus de 5 km, constitue un record en région parisienne.

 

Sa forme actuelle en béton armé date de 1953. Des passages piétons et cyclistes y sont aménagés en 2009, à l’occasion de l’arrivée de la ligne 2 du tramway. Il est le théâtre de répressions policières meurtrières lors de la manifestation des algériens du 17 octobre 1961.

 

L’enfilade de bateaux-logements sur la rive opposée est représentative d’un engouement persistant pour ce mode d’habiter singulier. On en compte plus d’un millier sur 50 km de berges dans le bassin parisien, dont 373 dans les Hauts-de-Seine. Les plus fréquents, de type Freycinet, peuvent atteindre jusqu’à 200 m² de surface habitable.

Le Haras de Nanterre

Pour plus d'informations sur l'image, cliquez dessus. 

Envie de continuer les voyages ? Restez avec nous !

Vous pouvez recommencer ce voyage ou revenir à l'étape précédente en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

Si vous souhaitez débuter un nouveau voyage d'architecture, n'hésitez pas à le choisir en sélectionnant l'épingle de votre choix dans la carte ci-dessous

Evry-Courcouronnes (Essonne)
De Maisons-Alfort à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne)
Paris Rive Gauche (Paris)
De la Villette à Pantin (Seine-Saint-Denis)
Enghien-Les-Bains (Val-d’Oise)
La Seine à Nanterre (Hauts-de-Seine)
Versailles Chantiers (Yvelines)

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo