Architecture des Bords de Marne

De Maisons-Alfort à Joinville-le-Pont

Dernier point d'étape : ancienne usine de cinéma Pathé

Saviez-vous que Joinville-le-Pont fut le centre du cinéma français durant des décennies ? Charles Pathé et Léon Gaumont y firent en effet construire, en 1923, plusieurs studios sur un terrain de 16 500 m2.

La Société Générale de Travaux Cinématographiques (dont le sigle « GTC » figure toujours sur la grande cheminée de type Eiffel qui marque le paysage des bords de Marne), produit alors jusqu’à 20 000 km de pellicule par an, réalise des trucages et des effets spéciaux ainsi que des sous-titrages. Le dernier exploitant des studios se délocalise en 1987 à Bry-sur-Marne, ce qui entraîne la démolition d’une partie des studios en 1991.

Les bâtiments encore existants sont particulièrement représentatifs de l’architecture industrielle de l’époque : halles implantées autour d’une cour, composées d’une structure métallique (zinc et acier), de brique et de verre. Ils ont pour l’essentiel été reconvertis en bureaux. Un seul bâtiment est encore utilisé comme plateau par une société de production.

Images d'archives

Cliquez sur l'une des images pour ouvrir le diaporama et accéder aux informations complémentaires. Faites ensuite coulisser pour les faire défiler ! 

Le voyage est terminé ! Découvrez-en un autre...

Pour retourner à l'étape précédente, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous. Si vous souhaitez accéder à un des autres voyages de l'Archipel francilien, sélectionnez l'épingle de votre choix dans la carte !

Par ailleurs, vous pouvez accéder au point d'intérêt situé à proximité de cette dernière étape du parcours.

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo