La Seine à Nanterre

Le fleuve entre industrie et paysage  

Premier point d'étape : Île des impressionnistes

L’inauguration en 1837 de la ligne ferroviaire Paris-Le Pecq puis Saint-Germain-en-Laye, à 18 km à l’ouest de la capitale, ouvre la voie aux Parisiens en quête de villégiature. À la promenade en barque sur la Seine s’associe la culture populaire des guinguettes.

 

La célèbre maison Fournaise s’installe sur l’île des Impressionnistes en 1857. Surnommée « le phalanstère des canotiers » par Maupassant, elle est fréquentée par amateurs de canotage et artistes, notamment les peintres impressionnistes. Caillebotte, Sisley, Monet, Degas ou Morisot s’y croisent. Renoir y réalise l’une de ses œuvres majeures, Le déjeuner des canotiers (1880-1881).

 

Désormais propriété de la ville de Chatou, elle conserve sa fonction originelle, en plus d’un musée. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1982.

Villégiature sur les bords de Seine nanterriens

N'hésitez pas à cliquer sur les cartes postales, puis à les faire défiler pour accéder au diaporama

Accédez aux autres points d'étape

Continuez en appuyant sur le bouton, ou choisissez l'étape de votre choix sur la carte.

Logo-son-92.png

Photographies originales, Martin Argyroglo 
Conception sonore, Fanny Rahmouni 
Images, CAUE-IDF, Archipel francilien, 2020 © Martin Argyroglo